Une production et une consommation responsables tout en transparence

Je suis consciente de l'impact que j'ai sur l'environnement et sur les personnes lorsque je crée un produit. Aussi, je m’engage à être aussi responsable que possible dans mon mode de production. Le monde de la production est très complexe, et je me prends beaucoup la tête à chaque fois que je développe un nouveau projet !

Eucalyptus.jpg

Des fibres textiles naturelles et plus écologiques

Dans l'industrie textile, la difficulté de traçabilité vient des nombreuses étapes de production. De la culture de la matière première, au filage, au tissage, à l'impression, à l'assemblage... Chacune de ces étapes requiert l'extraction de matériaux, des processus chimiques et de la main-d'œuvre humaine. Le choix d’une matière doit aussi prendre en compte son utilisation pendant sa durée de vie, ainsi que sa fin de vie. Il n'existe pas de solution idéale à l'heure actuelle. Mais la bonne nouvelle, c'est qu'il y a des meilleures solutions ! Pour les tissus destinés à la mode, je n’utilise que du Tencel, de la Viscose EcoVero, du lin et du coton biologique certifié GOTS. Ce sont tous des tissus à plus faibles impacts écologiques que du coton conventionnel, du polyester ou de la viscose par exemple. Je souhaite également limiter mon utilisation du coton car cette matière est trop utilisée dans l'industrie de la mode, ce qui empêche la reconstitution des sols en favorisant la monoculture. Malheureusement, j'ai dû utiliser du fil de polyester pour coudre la première collection de T-shirts à manches longues, mais je souhaite pouvoir coudre avec du coton biologique et/ou du lyocell, si possible dès la prochaine collection.

Du papier certifié FSC et/ou recyclé

L'industrie du papier est également complexe. En particulier, je dois faire attention à ce que le papier que j'utilise ne provienne pas de forêts anciennes. C’est pourquoi j'utilise uniquement du papier certifié FSC et/ou recyclé. Pour l'instant, j'imprime sur du papier au minimum certifié FSC Mix (qui garantit qu'au moins 70% du contenu provient de forêts gérées durablement), mais je recherche activement des solutions qui garantissent un contenu certifié à 100% et qui reste abordable en termes de prix, car qui dit petite production, dit plus gros coûts !

 

En ce qui concerne les emballages, j'utilise des matériaux recyclés, réutilisables ou upcyclés.

AdobeStock_277555656.jpeg
Production.jpg

Une production éthique la plus locale possible

J'essaie de maintenir la production aussi locale que possible pour trois raisons. D’abord, cela me permet de communiquer beaucoup plus facilement avec mes partenaires et de me rendre sur place. Les réglementations du travail sont également plus strictes en Europe, ce qui me permet de garantir des salaires équitables et de bonnes conditions de travail. Et bien sûr, l'empreinte carbone générée par le transport est minimisée. Les matières premières ne peuvent pas toutes provenir d’Europe (le coton n’y pousse pas, ni les Eucalyptus, matière première du Tencel), et il est difficile de tracer toutes les étapes de fabrication d'une matière. Actuellement, mes tissus en Tencel sont imprimés aux Pays-Bas, mes chemises à manches longues sont fabriquées en Suisse, le tissu des T-shirts est réalisé au Portugal, et les T-shirts sont cousus et imprimés en France.

Photo par Social Fabric

Votre achat contribue à des projets sociaux

J’ai à cœur de donner davantage de valeur à mes produits en contribuant à des projets sociaux et/ou environnementaux. Ma première série de hauts à manches longues est produite à Zürich par Social Fabric, une association qui favorise l'intégration des personnes en situation de migration en leur donnant des opportunités de réseau et d'apprentissage en production textile.

Photo par Social Fabric

Production_2.jpg

N'hésitez pas à me poser des questions sur la production !